Les objectifs pédagogiques :

Parmi les outils de l’ostéopathe, l’intégration des systèmes anatomiques relationnels permet une application biomécanique dans une vision vitaliste de la santé.

Les récentes avancées des neurosciences permettent de comprendre les immenses possibilités de la plasticité neuronale et les possibilités de résilience qui ne demandant qu’à s’exprimer. Il est alors notable que ces différents fonctionnements s’activent au service d’une fonction cognitive supérieure qui est le coeur.

– Nous allons expérimenter les possibilités immenses de développement de la palpation et du ressenti, le diagnostic des empreintes anatomiques et son traitement ostéopathique. Ainsi, les blessures se transforment pour devenir la base qui va permettre de renforcer le système nerveux et immunitaire au service du coeur, accroître la vitalité afin d’être acteur de sa santé.

– Cette approche essentiellement pratique et clinique va être approfondie, des réponses nouvelles proposées. Des éléments essentiels en ostéopathie comme le ressenti, le fulcrum vibratoire, la syntonisation, le silence tissulaire, les temps d’intégration somato-sensorielle, la cohérence cardiaque dans la globalité de la personne seront expérimentés dans l’eau et au sein de la nature.

– Nous pouvons ainsi continuer à explorer les immenses possibilités de l’ostéopathie en expérimentant dans l’eau et la nature nos propres ressources… limitées par nos peurs, résistances et comportements inadaptés.

Ce stage est accessible aux ostéopathes sensibilisés au domaine anatomique tissulaire et morpho dynamique.